Mammaire et biopsie mammaire

Il s’agit d’un prélèvement réalisé avec une aiguille fine d’un fragment tissulaire pour l’analyse  histologique

Pour cet examen, il vous sera prescrit un bilan de coagulation à rapporté le jour de la biopsie.

Dans un premier temps, le médecin radiologue désinfecte la peau et pratique une anesthésie locale. Il réalise ensuite une très petite incision cutanée permettant  d’introduire l’aiguille sans douleur.

Le guidage de  l’aiguille suivi sur écran se fera sous échographie en position allongée,  nécessitant alors une parfaite immobilité de votre part durant la compression du sein pour garantir la précision millimétrique du ou des prélèvements.

Vous ne sentirez rien et entendrez simplement un déclic.

Si le résultat est suffisant, ce geste peut permettre d’une part d’éviter des biopsies  chirurgicales sous anesthésie générale et d’autre part de mieux planifier une  éventuelle intervention chirurgicale jugée nécessaire.

Afin de déceler et  de prévenir le moindre malaise passager, une personne sera toujours présente à vos  côtés pour vous surveiller et vous expliquer la progression de l’examen.

Pour éviter ou  limiter le risque d’hématome, il sera exercé une compression de la région ponctionnée et un traitement à l’ARNICA vous sera prescrit pendant six jours  après l’examen.

D’une manière générale, n’hésitez pas à fournir tout renseignement qui  vous paraîtrait important  et à nous informer de toute maladie sérieuse.